Plan de recrutement massif : les conseils pour le réussir

La crise sanitaire du Covid-19 bouleverse le fonctionnement de nombreuses entreprises. Tandis que certaines ont mis leurs activités en pause, d’autres observent une augmentation de leurs activités et ont donc continué à recruter de nouveaux collaborateurs. Parfois, le pic de croissance est tel qu’il est nécessaire d’envisager un plan de recrutement massif. Mais avant de vous lancer, il est important de mettre en place une stratégie bien pensée. Découvrez les meilleurs conseils pour réussir votre campagne de recrutement massif.

Qu’est-ce qu’un recrutement massif ?

Un recrutement massif peut être défini comme un recrutement à grande échelle. Il s’agit de recruter des dizaines ou centaines de personnes, souvent dans un court délai.

On observe parfois un recrutement massif :

  • Pour certains types d’entreprises : moyennes et grandes entreprises, start-up après une levée de fonds, etc.
  • Dans des secteurs spécifiques : logistique, tourisme, restauration, grande distribution, BTP, etc.
  • Avant certaines périodes de l’année : période estivale, fêtes de fin d’année, événements culturels ou sportifs, etc.
  • Pour l’embauche de profils particuliers : intérimaires, alternants, apprentis, etc.

 

La préparation : la clé du succès du plan de recrutement massif

Ce n’est peut-être pas très original, mais la réussite de votre campagne de recrutement massif réside avant tout dans sa préparation.

L’idée est de mettre en place un processus de recrutement solide, de la définition des besoins en compétences jusqu’à l’intégration des nouvelles recrues dans l’entreprise.

Les éléments essentiels de la fondation de votre plan de recrutement massif : 

  • La description de poste. Elle doit être rédigée de manière précise et factuelle, toujours en collaboration avec le responsable hiérarchique direct.
  • Le profil de votre candidat idéal, ou candidat persona. Inutile de vouloir partir à la recherche du “mouton à 5 pattes”. Spécifiez les compétences et qualités “indispensables” et celles “désirées”.
  • Le nombre de recrutements et la localisation de travail.
  • Les parties prenantes du recrutement. On retrouve notamment les agences d’intérim, les collaborateurs internes, et tout autre acteur participant à cette activité.
  • Les étapes du processus d’embauche. Considérez la définition des besoins, la campagne de communication de recrutement, le tri des CV, le nombre d’entretiens, les tests d’aptitude, etc.
  • Les outils digitaux de recrutement. Ils réduisent les tâches chronophages, comme la sélection des candidatures, et améliorent la performance de vos actions.

En définissant à l’avance qui fait quoi et avec quels outils, vous contribuez au respect de vos échéances de recrutement et vous réduisez les erreurs d’embauche.

 

Une marque employeur forte

Plutôt que d’attendre que des candidats répondent à votre annonce d’emploi, prenez les devants et donnez leur envie de rejoindre votre entreprise !

L’objectif est simple : faire découvrir aux candidats potentiels les valeurs et la culture de votre entreprise.

Travailler la marque employeur et surveiller l’e-réputation de l’entreprise de manière continue a un impact sur la qualité et la performance de vos recrutements. Une enquête a révélé que 59 % des candidats ont déjà abandonné une candidature suite aux informations trouvées sur une organisation.

Alors, pour optimiser votre marque employeur et en faire une véritable valeur ajoutée pour vos recrutements, concentrez-vous sur ces trois éléments :

  • La page carrière de votre site internet. Elle doit être adaptée à une visualisation sur mobile et être construite autour de l’expérience utilisateur. Elle est efficace lorsqu’elle apporte les réponses auxquelles les candidats potentiels se posent et illustre votre processus de recrutement. Idéalement, elle met en valeur votre Employee Value Proposition (EVP) ou Proposition de Valeur pour les Employés, c’est-à-dire, tout ce que vous apportez à vos collaborateurs en échange de leur travail. Par exemple : une rémunération juste, une complémentaire santé, des avantages en nature, des possibilités de formation et de développement, etc.
  • Les réseaux sociaux. Ce sont les plateformes idéales pour interagir directement avec de futurs collaborateurs et augmenter la visibilité de l’entreprise. Communiquez de manière régulière et créez un contenu qui apporte de la valeur. Et surtout, répondez à tous les commentaires, qu’ils soient positifs ou non.
  • Des annonces d’emploi attrayantes. Oubliez les descriptions ennuyeuses, il faut captiver l’attention de vos candidats potentiels. L’essentiel est de trouver le juste équilibre entre l’empreinte de votre entreprise et une représentation réaliste du poste.

 

Une communication de recrutement ciblée

Pour attirer de nombreux candidats, il faut leur faire savoir que vous recrutez.

Identifiez les sites d’emploi sur lesquels il est pertinent de publier vos annonces. Si certains jobboards généralistes comme Monster ou Meteojob sont très populaires, il existe également des sites d’emploi spécialisés par région (sudouestjob, centrejob) et par secteur (talent.io, distrijob, emploi-assurance, etc.).

Comme nous l’avons vu un peu plus haut, les réseaux sociaux sont de véritables atouts pour une campagne de recrutement massif. Pourtant, il n’est pas nécessairement judicieux de tous les utiliser. Privilégiez ceux qu’utilisent vos candidats cibles. Créez et maintenez le contact grâce à du contenu interactif comme des séances de questions/réponses, des webinaires, des quiz, etc.

Communiquez vos opportunités à vos partenaires et aux acteurs locaux et nationaux : salons de l’emploi, réseaux alumni ou encore, les groupes professionnels.

Enfin, impliquez vos collaborateurs actuels dans votre plan de recrutement massif ! Ils peuvent être de véritables ambassadeurs de votre marque employeur. Leurs témoignages peuvent servir de contenu pour votre site carrière ou vos réseaux sociaux. Et en mettant en place un programme de cooptation, ils peuvent soumettre des recommandations de professionnels et vous faire gagner du temps sur vos échéances de recrutement.

 

L’expérience candidat au cœur de votre recrutement

Pour offrir une expérience positive, communiquez de manière explicite sur les différentes étapes du processus d’embauche.

Proposez un formulaire de candidature clair, simple et bien conçu, pour optimiser la suite du processus. Mettez en place un système de présélection des profils comme celui de herakles.works qui permet de faciliter la gestion d’un volume important de candidatures tout en proposant une expérience engageante et interactive pour les candidats.

Pour ne pas perdre de temps et éviter de décourager les candidats les plus motivés, rationalisez votre processus de recrutement. Favorisez les entretiens de groupe et les mises en situation, dans la mesure du possible.

Enfin, ne négligez pas le suivi des candidatures sous prétexte que vous réalisez des embauches à grande échelle. N’oubliez pas que chaque candidat peut être un collaborateur, aujourd’hui ou dans quelques années.

 

Un onboarding solide pour finaliser la campagne de recrutement

Les candidats sélectionnés ont accepté votre proposition d’emploi. Bravo ! Mais attention toutefois à ne pas relâcher vos efforts. Maintenez un contact régulier avec vos futures recrues jusqu’à leur arrivée dans l’entreprise.

Pour que le démarrage se déroule dans les meilleures conditions possibles, planifiez le processus d’intégration : aspects administratif et logistique, actions de formation, communication interne, etc. Certains outils digitaux facilitent ce processus. Parmi eux, on retrouve Axel, un assistant virtuel intelligent, ou encore teelt, une plateforme qui permet de construire des parcours d’onboarding personnalisé.

Cette période est décisive pour la relation avec vos nouveaux collaborateurs. Une enquête a révélé qu’un salarié sur deux se dit prêt à démissionner au cours du premier mois d’embauche. Un mauvais accueil de la part de l’entreprise fait partie des raisons évoquées par les répondants.

Réalisez un suivi régulier de l’onboarding jusqu’à la fin de la période d’essai. Ainsi, vous vous assurez que la prise de poste se déroule comme prévu et vous identifiez les éventuels obstacles avant qu’ils ne deviennent problématiques.

 

 

Un recrutement massif doit être précédé d’une stratégie bien ficelée pour réussir. L’idée est de mettre en place une solide organisation au sein de votre service RH pour gérer un afflux important de candidatures

Une combinaison cohérente de moyens techniques et humains vous aidera à atteindre vos objectifs de recrutement, en temps et en heure.

Vous devriez aussi aimer