Post-Covid : 10 secteurs qui recrutent en 2021

Les périodes de confinement et de couvre-feux ont mis à l’arrêt de nombreuses activités dont le recrutement. Toutefois, certaines entreprises résistent à la crise et vont continuer à embaucher de nouveaux collaborateurs. Coup de projecteur sur les secteurs qui recrutent en 2021.

1. La grande distribution

Les grandes enseignes, comme E.Leclerc, Auchan et Carrefour, ont été positivement impactées par la pandémie. En effet, elles ont fait partie de la liste des commerces essentiels ouverts durant les périodes de confinement.

Ces entreprises ont dû s’adapter aux mesures prises par le gouvernement pour freiner la propagation du virus, notamment avec le développement des drives. Ainsi, il devient facile pour les consommateurs de venir chercher leurs achats, sans entrer dans le magasin.

Les métiers qui recrutent : préparateur de commande, chef de rayon, vendeur en magasin, acheteur.

 

2. La santé

Le personnel médical et paramédical a joué un rôle crucial durant la crise. Sur le front, les soignants ont pris en charge les malades du Covid-19, et tous les autres.

Les hôpitaux et autres établissements de soins recrutent des professionnels de santé qualifiés, aujourd’hui plus que jamais.

De plus, les mesures d’isolation et de distanciation sociale ont contribué au développement de la télémédecine. Ainsi, tout le monde, ou presque, peut consulter son médecin par vidéo, sans sortir de chez soi.

Les métiers qui recrutent : infirmier, aide-soignant, médecin généraliste, médecin spécialisé, pharmacien.

 

3. La logistique et la chaîne d’approvisionnement

L’e-commerce était déjà en forte progression ces dernières années. Mais la crise a donné un grand coup d’accélérateur à ce secteur.

Selon la Fédération de l’e-commerce et de la vente à distance (Fevad), la vente de produits en ligne a progressé de 32 % en 2020. Et il est prévu que ce mode de consommation se maintienne, même lorsque la crise sera apaisée.

Ainsi, les professionnels de la logistique et de la chaîne d’approvisionnement sont fortement recherchés pour préparer les commandes, les emballer, et les acheminer jusqu’aux consommateurs.

Les métiers qui recrutent : manutentionnaire, agent logisticien, gestionnaire des stocks, chauffeur poids lourd.

 

4. L’informatique et les nouvelles technologies

Avec la démocratisation du télétravail et l’adaptation des entreprises à un environnement en changement continu, l’informatique et les nouvelles technologies ont le vent en poupe.

Non seulement ce secteur ne connaît pas la crise, mais il manque de têtes bien faites. Les entreprises de tous secteurs souhaitent rester en tête dans la course à l’innovation grâce à des solutions digitales.

En plus de la digitalisation, l’intelligence artificielle et le Big Data font leur place dans l’ensemble des fonctions de l’entreprise. Et cela s’accompagne de besoins en cybersécurité de plus en plus pointus.

Les métiers qui recrutent : développeur web, administrateur infrastructure et cloud, data scientist, ingénieur machine learning, ingénieur cybersécurité.

 

5. Les services à la personne

Entre le vieillissement de la population et les besoins croissants de garde d’enfant, les services à la personne ont de beaux jours devant eux.

Ce secteur se structure et se professionnalise pour encourager le recrutement de professionnels qualifiés, malgré des conditions de travail parfois difficiles et des contrats à temps partiel.

Les métiers qui recrutent : assistante maternelle, auxiliaire de vie sociale, aide médico-psychologique, employé familial.

 

6. L’agriculture

Les métiers agricoles manquent de bras.

En 2020, la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles a même appelé au recrutement de salariés en chômage partiel pour faire face à l’urgence de main-d’œuvre via l’initiative Des bras pour ton assiette.

Cette année aussi, les agriculteurs ont besoin de personnel, qualifié et non qualifié, permanent et temporaire, pour renforcer la chaîne agricole et alimentaire.

Les métiers qui recrutent : agent viticole, cueilleur de fruits et de légumes, conducteur de machines agricoles, ingénieur agronome.

 

7. La vente

Avec des activités mises en pause pendant de longues semaines, certaines entreprises vont mettre du temps pour reprendre du poil de la bête.

Afin d’accélérer leur rétablissement et de maintenir un avantage compétitif, beaucoup d’entre elles font le choix d’investir sur le recrutement de profils commerciaux.

C’est une bonne façon d’apporter du sang neuf à l’entreprise et de s’ouvrir à de nouvelles perspectives.

Les métiers qui recrutent : chargé d’affaires, négociateur commercial, responsable business development, technico-commercial.

 

8. La construction et le BTP

Face à la crise, la construction et le BTP font de la résistance. Il faut dire que de nombreux chantiers sont restés ouverts après la première période de confinement.

Avec la forte progression des projets immobiliers partout en France, de nombreux postes sont à pourvoir, à tous niveaux de qualification.

Mais le secteur fait face à des pénuries de candidat. En cause : des conditions de travail difficiles.

Les métiers qui recrutent : maçon, électricien du bâtiment, plaquiste, plombier, menuisier, chef de chantier.

 

9. La relation client

De nombreuses entreprises en difficulté ont dû repenser leurs activités et la manière dont elles créent et maintiennent les relations avec leurs clients.

Longtemps délaissé, le service client revient sur le devant de la scène. 

Il faut dire que, dans un monde digital où la communication sur les réseaux sociaux est instantanée, les entreprises ont tout intérêt à soigner leur image de marque.

Et avant de penser à acquérir de nouveaux clients, il faut chouchouter ceux déjà existants. Selon BrightLocal, 92 % des consommateurs sont moins susceptibles d’acheter les services ou les produits d’une entreprise après avoir lu des avis négatifs en ligne.

Les métiers qui recrutent : téléconseiller, chargé de la relation client, customer success manager.

 

10. La restauration

Les cafés, bars et restaurants sont restés fermés pendant de longs mois à la suite des mesures gouvernementales de lutte contre le coronavirus. Sans emploi, de nombreux salariés ont dû s’orienter vers de nouvelles voies professionnelles.

Alors que les restaurateurs se préparent à rouvrir, ils vont devoir recruter. Et dans ce secteur qui était déjà en tension avant la crise, la tâche n’est pas simple. Les candidats manquent cruellement à l’appel.

Pourtant, en salle ou en cuisine, tous les types de profils sont recherchés.

Les métiers qui recrutent : serveur, commis de cuisine, chef cuisinier, chef de rang, réceptionniste.

 

Malgré la crise, de nombreuses entreprises réussissent à tirer leur épingle du jeu et à recruter massivement, ou plus modestement, de nouveaux collaborateurs.

L’enjeu est de s’adapter aux particularités du recrutement post-Covid, réussir à faire face à un fort afflux de candidatures et sélectionner celles qui correspondent réellement à vos attentes.

Avec herakles.works, vous gagnez du temps et vous atteignez vos objectifs tout en proposant une expérience candidat positive et interactive. Que demander de plus ?

 

Vous devriez aussi aimer