Recruter des travailleurs saisonniers : les bonnes pratiques

L’arrivée des vacances scolaires ou de la saison hivernale ou estivale n’est pas toujours synonyme de repos. Stations de montagne, campings, restaurants ou encore, hôtels, le chiffre d'affaires de nombreuses entreprises dépend de l'activité saisonnière. Il est souvent nécessaire de faire appel à des professionnels pour répondre aux demandes des clients. Mais il n'est pas toujours facile d'attirer des candidats pour ces postes. Découvrez nos meilleurs conseils pour recruter des travailleurs saisonniers.

Les caractéristiques du travailleur saisonnier

Le travailleur saisonnier n’est pas un professionnel comme les autres. Son activité ne résulte pas de la simple volonté d’une entreprise. Elle est plutôt rythmée par une saison ou des vacances scolaires.

Les tâches du travailleur saisonnier sont alors délimitées dans le temps.

 

Quelles sont les entreprises concernées par le travail saisonnier ?

Potentiellement, toute entreprise qui présente de fortes variations d’activité saisonnières générant un besoin ponctuel de main-d’œuvre peut faire appel à des travailleurs saisonniers.

Toutefois, certains secteurs d’activité ont, de par leur nature, un besoin important de travailleurs saisonniers, notamment :

  • L’agriculture. Les entreprises agricoles recrutent des saisonniers durant les périodes de plantation ou de récolte par exemple. L’activité dépend fortement des saisons.
  • Le tourisme et les loisirs. Les entreprises de ce secteur sont soumises au calendrier des vacances scolaires. Les besoins d’accueil, d’accompagnement et d’animation de la clientèle sont plus importants sur des périodes définies. 
  • L’hôtellerie-restauration. L’activité est dépendante à la fois des saisons et des vacances scolaires, en fonction des régions. Lire notre article sur le recrutement dans la restauration.

 

Le contrat saisonnier

Recruter un travailleur saisonnier consiste à embaucher un professionnel sous un contrat à durée déterminée (CDD). 

Quelques nuances tout de même : la date de fin de mission n’est pas précisée. Le contrat doit comporter une durée minimum d’embauche et spécifier que son effet est valable pendant toute la durée de la saison.

Comme c’est le cas pour tout autre contrat de travail, le contrat de travail saisonnier doit être formalisé par écrit. Et un exemplaire doit être remis au travailleur saisonnier dans les 48 heures qui suivent l’embauche.

 

Comment recruter des travailleurs saisonniers ?

Recruter des travailleurs saisonniers signifie souvent recruter en grand volume. Ainsi, il ne faut pas improviser cette activité. La préparation des embauches aura un impact direct sur la qualité de la relation de travail et indirect sur la satisfaction de vos clients.

Voici un résumé des étapes à suivre pour recruter efficacement vos travailleurs saisonniers.

L’évaluation des besoins de recrutement

Une bonne anticipation est la clé de réussite de vos recrutements. Alors, avant de vous précipiter dans la rédaction d’une annonce, il est important de déterminer les éléments suivants :

  • le nombre de saisonniers à recruter ;
  • la période prévue de hausse d’activité ;
  • les postes à pourvoir et les tâches et activités qu’ils contiennent ;
  • le profil recherché : compétences techniques, compétences comportementales, niveau d’expérience, etc.

En ayant une idée précise du poste et profil recherchés, vous évitez les malentendus qui pourraient mener à des erreurs de recrutement et vous faire perdre du temps et de l’argent.

 

La rédaction de l’annonce d’emploi saisonnier

Le moment est venu de rédiger l’annonce d’emploi saisonnier. Il peut être tentant de négliger cette étape. Pourtant, elle influence le nombre et la qualité des candidatures reçues.

Pour convaincre des candidats de postuler à votre annonce, cette dernière doit contenir :

  • Une présentation attrayante de l’entreprise
  • L’intitulé du poste
  • Les tâches et activités par ordre d’importance et de fréquence
  • Les compétences techniques et les soft-skills recherchées
  • Le type de contrat, la période de travail, les horaires
  • Les conditions particulières de travail
  • Le salaire et les avantages proposés
  • La date d’échéance de candidature

Plus votre annonce sera précise et détaillée, plus vous éviterez des incompréhensions menant à des abandons de candidature.

 

La diffusion de l’offre d’emploi saisonnier

Rédiger une annonce d’emploi est essentiel. Mais pour la rendre visible auprès de votre cible de candidats, il faut qu’elle soit diffusée au bon endroit.

Certains jobboards sont particulièrement pertinents pour le recrutement saisonnier :

  • saisonnier.fr : vous pouvez y poster gratuitement des offres d’emploi saisonnier, des jobs d’été et des contrats de courte durée.
  • seasonpros.com : il s’agit du réseau principal pour l’emploi saisonnier dans les secteurs du tourisme et de l’hôtellerie-restauration.
  • jobaviz.fr : ce site d’emploi est dédié aux jobs étudiants.

Pour vous assurer de recevoir suffisamment de candidatures, il est également recommandé de diffuser votre annonce auprès de votre agence Pôle emploi. Pensez également aux partenaires de l’emploi dans votre secteur d’activité comme les offices de tourismes locaux ou la bourse de l’emploi de l’ADEFA.

Et bien entendu, n’oubliez pas de partager vos besoins de recrutement sur vos pages de réseaux sociaux.

 

La sélection des candidatures

Il ne reste plus qu’à faire le tri des candidatures reçues et sélectionner vos travailleurs saisonniers parmi les candidats.

 

Recruter des travailleurs saisonniers : quelques conseils

Rationalisez le recrutement

Un processus de recrutement performant ne nécessite pas nécessairement de réaliser des entretiens de recrutement à rallonge. Au contraire : plus il sera concis, plus l’expérience candidat sera positive. 

Lors de l’embauche de travailleurs saisonniers, la réactivité est de mise. Un à deux entretiens sont souvent suffisants. Et dans le cas d’une campagne de recrutement massif, il peut être intéressant d’organiser une journée portes ouvertes afin de rencontrer et sélectionner les candidats, sans perdre de temps.

 

Utilisez les bons outils de recrutement

Recruter des collaborateurs, permanents ou saisonniers, prend du temps. Et lorsque vos concurrents cherchent eux aussi des profils similaires, il est nécessaire d’adopter une approche proactive.

L’objectif : rendre votre entreprise visible auprès de vos candidats potentiels et vous démarquer de vos concurrents.

Et pour y parvenir, il peut être utile de tirer profit des outils de recrutement. Nous vous en présentons trois qui contribuent à la réussite d’un recrutement de travailleurs saisonniers.

  • Un site carrière pour promouvoir vos offres d’emploi, mais aussi pour fournir des informations utiles pour les candidats ; contrat de travail, droit des saisonniers, etc.
  • Une solution de multidiffusion d’annonces pour étendre la portée de vos offres d’emploi en quelques clics : Jobposting, Robopost, TalentPlug.
  • Un outil de sélection des candidatures afin de réduire la durée de cette étape souvent chronophage. 

Grâce à herakles.works vos candidats vivent une expérience de sélection engageante et interactive.

Et vous avez une vision unique de leurs compétences et motivations.

 

Soyez clairs sur les conditions de travail

Le travail saisonnier est souvent intense et demande une disponibilité importante. Certains employeurs manquent de transparence quant aux conditions de travail pour encourager les candidats à postuler.

Résultat : des saisonniers quittent le navire en plein pic d’activité et un nouveau recrutement urgent est nécessaire.

C’est exactement ce que vous devriez éviter. Prévenez les départs prématurés de vos saisonniers en donnant des informantions sur les conditions et horaires de travail, le lieu d’activité, etc. Bref, tout ce qu’il est utile pour eux de savoir.

 

Prévoyez une période d’intégration

Ce n’est pas parce que vous embauchez des professionnels pour quelques semaines seulement que vous devez faire l’impasse sur la période d’intégration. Cette étape est essentielle, aussi bien pour faciliter la prise de poste, que pour maintenir la motivation des saisonniers.

Prévoyez un processus d’onboarding avec la collaboration de vos salariés permanents. Pour accompagner les nouvelles recrues, il peut être intéressant de désigner une personne référente qui pourra les accompagner dans leurs premiers pas à sein de votre organisation.

Prenez l’initiative d’organiser des événements communs pour permettre à vos collaborateurs saisonniers et permanents de faire connaissance et de créer une cohésion d’équipe.

 

Proposez un bilan en fin de contrat

Dans la mesure du possible, essayez de recevoir vos collaborateurs temporaires individuellement à la fin de la saison.

Cela est utile pour faire le point sur la période de travail et la satisfaction mutuelle. Dans le cas où une nouvelle collaboration est possible pour une prochaine saison, il peut être intéressant de leur réserver une place, en amont. 

Mais un feedback en fin de contrat est aussi une opportunité de prendre du recul sur votre processus de recrutement et d’intégration des travailleurs saisonniers. Qu’est-ce qui a fonctionné ? Qu’est-ce qui n’a pas bien fonctionné ? Et qu’est-ce qui pourrait être amélioré ?

Les informations collectées vous permettront de décider des mesures à mettre en place pour améliorer vos futurs recrutements saisonniers.


 

Dans le recrutement de travailleurs saisonniers comme dans les autres types d’embauche, la préparation est essentielle.

En plus d’une communication claire, les outils digitaux comme herakles.works vous aideront à proposer une expérience positive, tout en optimisant vos résultats de recrutement.

 

 

 

 

Vous devriez aussi aimer