Recruter un recruteur : le guide

Nous parlons souvent de recrutement de nouveaux salariés. Mais plus rarement du recrutement de recruteurs. Pourtant, les enjeux sont importants. Ce sont les recruteurs qui sélectionnent vos futurs collaborateurs et représentent l’image de marque employeur de votre entreprise. Alors, comment recruter un recruteur ? Voici tout ce que vous devriez savoir.

Recruteur : une fonction clé de l’entreprise …

Il n’a encore pas si longtemps, le recrutement faisait partie de l’une des multiples activités du service RH. Il était souvent confié à un professionnel RH junior, comme un tremplin vers d’autres fonctions des ressources humaines.

Aujourd’hui, le recrutement est une activité à part entière. Il fait partie des fonctions stratégiques de l’entreprise

 

Le métier de recruteur est en évolution constante et se professionnalise. Les innovations digitales et la montée en puissance des réseaux sociaux ont totalement transformé le visage du recrutement.

Recruter, ce n’est plus seulement sélectionner de nouveaux collaborateurs. La construction et la diffusion d’une stratégie de marketing RH, le développement d’un réseau professionnel et l’anticipation des besoins de recrutement font partie des nouvelles missions des recruteurs.

Le rôle des recruteurs est aussi de conseiller le candidat et l’équipe managériale de l’entreprise sur des sujets tels que le salaire, la formation, les avantages sociaux et d’autres aspects pratiques.

 

Dans le guide de la carrière d’un expert du recrutement, Josh Bersin, Fondateur et directeur de Bersin by Deloitte affirme, « De nos jours, les recruteurs doivent être, tout à la fois, des commerciaux, des vendeurs, des coaches en carrière et des psychologues. Mais avant tout, ils doivent connaître leur entreprise, collaborer avec les chargés de recrutement et être capables de jauger parfaitement les autres. S’ils parviennent à réunir toutes ces compétences, alors ils pourront exceller au sein de leur entreprise. »

 

… si difficile à recruter

Dans les secteurs des nouvelles technologies, de l’intelligence artificielle, des sciences, de l’ingénierie et de l’industrie, les pénuries de candidats sont bien connues. 

Et si les secteurs de la restauration et du retail rencontraient des difficultés depuis de nombreuses années, le phénomène de la Grande Démission n’a fait que les amplifier.

Face au manque de candidats dans de nombreux secteurs clés, certaines entreprises tentent d’embaucher des recruteurs internes augmenter les réussites d’embauche. Mais leurs concurrents et leurs pairs font de même. Les recruteurs sont donc très demandés.

S’il est difficile de recruter un recruteur, c’est donc parce que le recrutement est en lui-même une activité difficile ! Et n’oublions pas que le métier de recruteur souffre d’une image plutôt négative. 

Voir notre article : Recruteurs – pourquoi sont-ils détestés ?

 

Alors, comment recruter un recruteur ?

 

7 conseils pour recruter un (bon) recruteur

 

1. Définissez les exigences du recrutement

Un recrutement raté, notamment lorsqu’il s’agit d’un recruteur, peut coûter cher à une entreprise.

Ainsi, il est essentiel d’avoir une idée précise et exhaustive des missions et responsabilités de votre futur recruteur.

Quelles sont les compétences techniques et comportementales indispensables ? Et quelles sont celles qui sont désirées, mais non indispensables ?

Envisagez l’ensemble du spectre d’activité du recrutement, de la définition des besoins du recrutement à l’onboarding, en passant par le marketing RH et le sourcing de candidats.

 

2. Offrez un package salarial attrayant

Dans le domaine du recrutement, les salaires doivent être compétitifs. Votre programme de commissions doit encourager et motiver vos recruteurs à atteindre leurs objectifs. 

Si le salaire est important, pensez aux autres avantages que vous pourriez proposer à vos recruteurs.

Par exemple :

  • Des chèques cadeaux.
  • L’accès à des taux préférentiels pour certains crédits.
  • L’accès aux services d’une conciergerie physique ou digitale.
  • Des congés supplémentaires en cas de dépassement des objectifs.

 

3. Tirez parti de votre réseau professionnel

Vous ne savez pas où trouver votre futur recruteur ?

Commencez par demander l’avis de vos pairs, partenaires et relations de confiance dans votre réseau pour obtenir des recommandations de candidats potentiels. 

Vous pourriez ainsi entrer en contact avec des recruteurs qui ne sont pas en recherche active d’une nouvelle opportunité de poste.

Bien entendu, LinkedIn est le réseau professionnel à privilégier pour vos recherches. Communiquez activement sur vos besoins de recrutement et n’hésitez pas à prendre contact avec des recruteurs dont le profil est intéressant pour votre entreprise.

 

4. Soyez créatif dans votre processus d’entretien

Les recruteurs savent comment mener un entretien avec succès, il est donc nécessaire de sortir du cadre traditionnel pour évaluer les compétences du candidat. 

Vous pouvez mettre en scène des situations professionnelles réelles, comme :

  • Une conversation avec un manager pour déterminer les besoins en recrutement.
  • Une conversation avec un candidat pour gérer une contre-offre.
  • La présentation d’un candidat potentiel à un manager.
  • La présentation de commentaires constructifs à propos d’un entretien avec un candidat.

 

5. Soyez transparents sur vos attentes

Au cours de l’entretien, soyez transparent quant à vos attentes, vos objectifs, les indicateurs clés de performance, la culture de travail de votre entreprise et les objectifs et les résultats attendus pour le poste. 

De cette manière, le candidat aura une idée précise de ce qui l’attend. Et cela évitera les mauvaises surprises.

En étant franc et honnête dès le départ, vous attirerez des recruteurs qui seront plus susceptibles de rester dans votre entreprise à long terme.

 

6. Préparez un onboarding en béton

Par définition, un recruteur sera amené à recruter de nouveaux collaborateurs pour votre entreprise. Ainsi, il doit la connaître sur le bout des doigts.

 

Faites en sorte de transmettre toutes les informations nécessaires sur l’ensemble de vos métiers. De plus, prévoyez du temps pour que votre nouveau recruteur échange directement avec chacun des managers.

Après tout, le recruteur ne recrute pas uniquement en fonction d’une fiche de poste, seul dans son bureau. Sa plus-value réside dans sa connaissance du terrain et des spécificités propres à l’entreprise

Un recruteur qui n’a pas une vision à 360° de votre organisation ne pourra pas sélectionner les meilleurs professionnels pour faire faire aux défis et aux opportunités qui les attendent.

 

N’oubliez pas de proposer une séance d’initiation et de formation aux outils digitaux de recrutement que vous utilisez, comme herakles.works.

 

7. Recueillez le feedback des recruteurs embauchés

Pour améliorer la manière dont vous recrutez vos recruteurs, le mieux est encore de demander à vos collaborateurs actuels.

Comment les recruteurs que vous avez embauchés ont-ils perçu le processus de recrutement ? Qu’est ce qui a bien fonctionné ? Qu’est-ce qui pourrait être amélioré ?

Ils pourraient avoir des suggestions et des idées pertinentes pour vos prochains recrutements de recruteurs.

 


 

Recruter un recruteur n’est pas une mince affaire. Comme pour tout autre recrutement, veillez à bien anticiper vos besoins pour mettre en place une stratégie efficace. 

Une bonne collaboration nécessite avant tout une vision commune. Avec un peu de chances, vous ferez un bon bout de chemin ensemble !

Vous devriez aussi aimer